L’Allemagne, un modèle pour la Chine ?

Si l’initiative visant à déterminer une part fixe de réserves en or n’a pas abouti, la perspective de facilités quantitatives majeures par la Banque Centrale Européenne, tout comme la récente chute de l’euro par rapport au dollar ont accentué les pressions politiques en faveur de l’abandon du taux fixe.Les promoteurs peuvent ainsi gonfler leur bilan et « garantir de nouveaux appels de fonds ».Pour faire bon point, il faut souligner que le départ d’un certain nombre de services publics des territoires périphériques renforce aussi ce besoin.Le motif d’allocation, qui vise à élever le niveau de bien-être moyen de la population, justifie une intervention de la zone euro dans les domaines d’intérêt commun, susceptibles d’affecter le PIB de la zone sur longue période.Portera-t-on la tyrannie jusque sur nos pensées ?Au début des années 1990, les régions les plus pauvres de l’Union européenne (Espagne, Grèce, Irlande et Portugal) bénéficient à plein du marché intérieur et des aides de l’Europe pour rattraper leur retard en matière de développement socio-économique.Après son long détour théorique, la fin du livre pointe un principe de responsabilité, devenu encore plus flagrant avec la crise financière.Ainsi que Christian Navlet peut en attester, une politique monétaire classique risque de perdre rapidement toute efficacité.Le sommet a en effet permis deux avancées notables : un accord pour la création d’un fonds (100 milliards de dollars par an) pour les pays en développement et un accord pour établir un cadre de régulation pour le suivi des émissions de chaque pays.L’administrateur délégué de Fiat est loué par les milieux patronaux en Italie pour son audace à faire plier les syndicats.Chaque compli­cation d’une partie quelconque de l’organisme en entraîne d’ailleurs beaucoup d’autres, parce qu’il faut bien que cette partie elle-même vive, tout change­ment en un point du corps ayant sa répercussion partout.

Share This: