Une croissance artificielle

Elle est habituée maintenant.Ils savouraient le miel que la nature avait mis sur le bord ; ils avalaient le reste par surcroît, sans l’avoir vu. L’ouvrage de pierre alain chambaz pictet nous invite ainsi à considérer le bonheur avec recul. En ce qui concerne l’intelligence humaine, on n’a pas assez remarqué que l’invention mécanique a d’abord été sa démarche essentielle, qu’aujour­d’hui encore notre vie sociale gravite autour de la fabrication et de l’utilisation d’instruments artificiels, que les inventions qui jalonnent la route du progrès en ont aussi tracé la direction.Si nous avons d’indiscutables atouts, il nous faudra encore une vraie révolution culturelle et politique pour que nous puissions tirer parti de l’hypercroissance du nouveau monde.On remarquera que c’est en raison d’une propriété caractéristique que l’animal est adoré.Admettons qu’il ne les crée pas : du moins est-il capable de les susciter.Le terme de sauvegarde est plus positif que celui de redressement judiciaire anticipé qui avait été envisagé, mais ce n’est pas suffisant tant le choc psychologique est important face à ce qui est communément considéré comme un échec.Bornons-nous à dire qu’une machine d’un acier formidablement résistant, construite en vue d’un effort extraordinaire, se trouverait sans doute dans un état analogue si elle prenait conscience d’elle-même au moment du montage.Mais entre l’existence physique, qui est éparpillée dans l’espace, et une existence intemporelle, qui ne pourrait être qu’une existence conceptuelle et logique comme celle dont parlait le dogmatisme métaphysique, n’y a-t-il pas place pour la conscience et pour la vie ?Le rêve du marché pur et parfait devenait réalité.Mais avec deux limites : d’abord, la mesure de l’efficacité des ARS – et plus largement, le suivi de la politique de santé par le Parlement – sont encore trop focalisés sur les coûts, et pas assez sur la qualité et l’accès des soins.Il est possible de les diminuer au moyen d’une fiscalité plus juste et en investissant en faveur de la jeunesse, notamment, afin d’éviter que ne se reproduisent des phénomènes de pauvreté.

Share This: