Du tango argentin à la tragédie grecque

Il faut lui arracher son masque et la forcer à se mettre franchement en face d’une autre intolérance, l’intolérance de la Liberté.En effet, l’Être ne disparaît pas, comme on le pourrait croire, dans l’idée du non-être ou du néant que nous lui opposons.C’est en ce sens qu’elle les a voulus.L’habitude s’est ainsi contractée d’assigner une hauteur à chaque note de la gamme, et le jour où le physicien a pu la définir par le nombre de vibrations auxquelles elle correspond dans un temps donné, nous n’avons plus hésité à dire que notre oreille percevait directement des différences de quantité.Au contraire, dans la seconde hypothèse, il y aurait bien solidarité et interdépendance entre le cerveau et la conscience, mais non pas parallélisme : plus le cerveau se compliquera, aug­men­tant ainsi le nombre des actions possibles entre lesquelles l’organisme a le choix, plus la conscience devra déborder son concomitant physique.Pour atteindre la déification définitive, ils passent par une série d’états.Si telle est bien la méthode philosophique, il n’y a pas, il ne peut pas y avoir une philosophie, comme il y a une science ; il y aura toujours, au contraire, autant de philosophies différentes qu’il se rencontrera de penseurs originaux.La connaissance scientifique, ainsi envisagée, s’élève.pierre alain chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Jamais le soleil ne voit l’ombre ».C’est pourtant de la manière dont on conçoit le fond métaphysique des choses que dépend la manière dont on s’obligera soi-même à agir.En effet, l’approche égoïste du détenteur d’un secret ne peut prétendre bénéficier du même traitement que l’inventeur qui enrichit le patrimoine industriel universel.

Share This: