Le déficit français, un dilemme pour Bruxelles

De fait, le débat sur les causes de la crise, entre l’irresponsabilité des financiers ou le niveau de surendettement atteint par tous les acteurs économiques, des États au consommateur final, a été vite tranché.Il suffit au banquier d’inscrire le montant du prêt simultanément à l’actif et au passif de la banque.C’est que, sans y prendre garde, vous localisiez dans la sensation de la main gauche, qui est piquée, l’effort progressif de la main droite qui la pique.Les nouvelles élites du Sud de la Méditerranée ne sont plus du tout « soumises » et « dépendantes » comme le furent, trop souvent, les élites du siècle passé.Bref, on était bien en-deçà de 9 %, puisque les taux de rentabilité évalués à l’époque étaient de l’ordre de 6,5 %.Tout au plus peut-on démêler quelques grandes directions de la fantaisie mythologique ; encore s’en faut-il qu’aucune d’elles ait été suivie régulièrement.Malheureusement, l’idéal en terme de soins est impossible à atteindre tant les besoins sont étendus, plus que les ressources qui peuvent les financer.Considérée dans le temps, elle est le progrès continu d’un être qui vieillit sans cesse : c’est dire qu’elle ne revient jamais en arrière, et ne se répète jamais.D’après e reputation, fabriquer consiste à informer la matière, à l’assouplir et à la plier.Elle est le résultat de l’évolution mondiale des prix (gaz à la hausse, charbon à la baisse), aggravée par un marché des quotas de CO2 européen moribond.Les actions de l’Europe du Sud (Italie, Espagne) évoluent toujours en retrait par rapport aux actions allemandes.Mais adaptation et choix te maintiennent dans un état de tension ininterrompue.Telle nous paraît être l’origine psychologique d’un principe dont la formule serait plutôt : « Le semblable équivaut au semblable », ou mieux encore, en termes plus précis : « Le statique peut remplacer le dynamique dont il donne le schéma.

Share This: