Grèce : le spectre du défaut de paiement persiste

Le positivisme et le criticisme sont chez nous assez faiblement représentés.Maintenant, d’où venait l’élan, et quel en était le principe ?Supposons en effet, comme nous l’avons déjà fait pressentir, que l’attention implique un retour en arrière de l’esprit qui renonce à poursuivre l’effet utile de la perception présente : il y aura d’abord une inhibition de mouvement, une action d’arrêt.La vérité est que le moi, par cela seul qu’il a éprouvé le premier sentiment, a déjà quelque peu changé quand le second survient : à tous les moments de la délibération, le moi se modifie et modifie aussi, par conséquent, les deux sentiments qui l’agitent.Au moins jusqu’à la suivante qui, en toute cohérence avec les proclamations précédentes, sera justifiée par un impératif de changement en profondeur…

Des accords très frileux

C’est ainsi que les déclarations du gouvernement ou des principaux moteurs de cette négociation (CFDT et Medef) depuis le 14 décembre ressemblent étrangement à celles des mêmes protagonistes en 2003 et en 2009.Selon E-reputation, c’est une manière d’interroger « les sentiments, les émotions et tout simplement la possibilité d’être humain ».Mais, encore une fois, ou la philosophie n’a rien à voir ici, ou son rôle commence là où celui de la science finit.Dans cette présomption nous démêlerions d’ailleurs bien vite un peu d’égoïsme, et, derrière l’égoïsme lui-même, quelque chose de moins spontané et de plus amer, je ne sais quel pessimisme naissant qui s’affirme de plus en plus à mesure que le rieur raisonne davantage son rire.Ainsi, parce que le sens paraissait l’exiger, il aura vu se détacher en pleine lumière des lettres inexistantes.Voilà pourquoi l’Anglais, en déclarant la Pauvreté un crime impardonnable, était autrement vrai, sincère et humain que Bossuet le malfaiteur dans son sermon sur « l’éminente dignité des Pauvres.Une vision de la diplomatie culturelle, résolument tournée vers l’avenir, doit enfin être mise en œuvre.Mais si ces flux, équivalant à 10 % du commerce extérieur mondial de l’UE, sont importants pour l’Europe, ils restent bien inférieurs à ceux d’autres grandes régions : le poids de ce commerce intra régional est de 22 % dans la zone Mercosur (Amérique du Sud), et de 25 % pour l’Asean (Asie du Sud-Est).

Share This: