Une dynamique inéluctable

Cela signifiait, et Marie le comprit aussitôt : « Thomas Winnie aurait reçu mes confidences, s’il avait été ici.De chacune de ces parties le détail irait à l’infini.Nous touchons au point essentiel de notre discussion.Les faits psychologiques les plus simples, en effet, viennent se poser d’eux-mêmes sur des phénomènes physiques bien définis, et la plupart des sensations paraissent liées à certains mouvements moléculaires.Mais il est nécessaire qu’il y ait des obligations ; et plus nous descendons de ces obligations particulières, qui sont au sommet, vers l’obligation en général, ou, comme nous disions, vers le tout de l’obligation qui est à la base, plus l’obligation nous apparaît comme la forme même que la nécessité prend dans le domaine de la vie quand elle exige, pour réaliser certaines fins, l’intelligence, le choix, et par conséquent la liberté.Bien différente est la métaphysique que nous plaçons à côté de la science.Nous sommes nombreux à vouloir vivre entourés d’une nature riche et diversifiée, et à voir en la biodiversité infiniment plus qu’une collection d’images qui nous distrait le dimanche ou lors de périples à la campagne et au bord de la mer.Il va de soi que les autorités allemandes, à l’image de la quasi totalité des économistes de ce pays, sont installés dans un déni hiératique, n’hésitant pas à triturer au passage les statistiques ou à les interpréter systématiquement en faveur de leur dogme.La polémique sur le déficit de la balance commerciale entre les Etats-Unis et la Chine a laissé place aux indignations des dirigeants indiens dont le déficit avec Pékin ne cesse de se creuser, dépassant 2,1% du PIB.agence d eréputation aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Il est plus difficile de se défendre de l’amertume dans la pauvreté que de l’orgueil dans l’opulence ».Mais il eût pu l’être par de tout autres moyens.Un consommateur qui a pris les commandes de la croissance.

Share This: