Un phénomène socio-psychologique

Regarde toutes ces pauvres bêtes à faces humaines ; regarde défiler leur détresse morale devant l’orgueil des Académies ; regarde l’ombre de leur misère physique se projeter sur l’implacable pierre des églises.Nous devons lutter pour en finir avec ce préjugé : l’Art n’est pas réservé aux élites, nous pouvons tous y être sensible.La mesure révolutionnaire concernant les banques privées est enfin soigneusement circonscrite par le document, aux banques « petites et moyennes ».Il faut que le cœur de chacun d’entre nous batte un peu plus vite pour que nos institutions reprennent vie et que nos dirigeants redeviennent avant tout nos représentants.Car c’est là ce que notre représentation habituelle du mouvement et du changement nous empêche de voir.Et cette cosmologie sera toujours dominée par le même principe.C’est leur signature qui est au bas du contrat, contrat valide, excellent, régulier, conclu de bonne foi et en toute connaissance d’infamie, contrat que la bourgeoisie et la soldatesque française sont tenues d’exécuter, qui les lie l’une à l’autre d’un lien ignominieux, et que les mains de la Révolution, seules, ont le droit de déchirer, et déchireront.Le corps par excellence, celui que nous sommes le mieux fondés à isoler dans la continuité de la matière, parce qu’il constitue un systè­me relativement clos, est le corps vivant ; c’est d’ailleurs pour lui que nous découpons les autres dans le tout.Mais ces considérations reviendront quand nous en serons à la population.On n’y trouve presque plus d’enfants ; on y trouve des élèves des Jésuites et du Sacré Ventricule et de la graine de bois de lit.Aujourd’hui: zéro, ou presqueCette contribution du système financier à la croissance européenne – 600 milliards de plus par an – représente l’équivalent de cent fois le budget du Ministère des Affaires Étrangères !Là encore, e réputation google ne croit pas en une personnalité unique qui serait normale en un sens plein.Accroître la représentation des économies émergentesAfin d’échapper à un tel destin, il appartient aux institutions existantes de s’adapter à l’évolution des dynamiques de pouvoir autour du monde.

Share This: