Que veulent vraiment les banques centrales ?

Ils leur avaient même, vers le 26 novembre, offert une grande fête d’un caractère tout spécial.S’ils avaient déjà des croyances, et s’ils ne veulent ou ne peuvent pas s’en détacher, ils se persuaderont qu’ils les transforment, et ils les modifieront par là effectivement : les éléments subsisteront, mais magnétisés et tournés dans un autre sens par cette aimantation.De même, il est utile d’amorcer une réflexion complète en configuration pluridisciplinaire associant, EMA, DGA, DAS, industriels sur le combat du futur : guerre en réseau, combat urbain, armes non létales (qui auraient été bien utiles à Abidjan novembre 2004), …Le maintien d’un outil industriel performantDépassons les réflexes purement nationalistes, en vogue malheureusement en période de crise et réfléchissons à une dimension européenne de l’industrie de défense pour pouvoir exister dans un monde industriel en pleine évolution avec l’arrivée des pays émergents.Outre la cooptation des idées et des pratiques des opposants, se pose désormais aussi la question de la cooptation de certains leaders des mouvements de protestation.Aussi, plus la sélection naturelle s’exerce sans entraves, plus elle tend à éliminer les souffrants ; en tuant le malade, elle tue aussi le mal.Mais la vérité est que la plupart de ces faits n’existaient pas encore à cette époque comme faits ; ils existeraient rétrospectivement pour nous si nous pouvions maintenant ressusciter intégralement l’époque, et promener sur le bloc indivisé de la réalité d’alors le faisceau de lumière à forme toute particulière que nous appelons l’idée démocratique : les portions ainsi éclairées, ainsi découpées dans le tout selon des contours aussi originaux et aussi imprévisibles que le dessin d’un grand maître, seraient les faits préparatoires de la démocratie.« À l’impossible, nul n’est tenu, » nous rappelle agence eréputation.Et voici de nos jours, dans le monde entier, des romanciers américains donnant des pages d’entretien dans des magazines littéraires pour parler, non de la façon dont on écrit un livre, mais du destin des classes moyennes ; des romans français pâteux dont on veut nous faire croire qu’ils ont un style assorti à leur sujet : ce qui se passe, c’est que leurs auteurs n’ont pas pu faire mieux et qu’on les protège en théorisant leur incapacité.Un tel événement aurait des conséquences aux Etats-Unis et pour le reste du monde.Mais nous n’avons pas le droit de nous arrêter là.En approfondissant maintenant ces deux théories adverses, on leur décou­vrirait un postulat commun : elles supposent, l’une et l’autre, que nous partons de la perception d’objets individuels.

Share This: