Investissements d’avenir : un besoin de clarification

Ni séparés, ni réunis, ils ne nous ont fait pénétrer dans la durée même.Aujourd’hui conservé au Walters Art Museum à Baltimore, ce parchemin, relié sous forme d’un codex de 177 folios, contient des copies de textes inédits, dont l’unique version en grec du Traité des corps flottants dans lequel Archimède énonce son fameux principe.Les uns défendent une réduction des dépenses de l’État et une baisse des impôts, pour libérer du pouvoir d’achat et de la capacité d’investissement, au risque de réduire les prestations sociales.En politique, les exemples se multiplient.Ramener la rentabilité du capital investi (physiquement : les biens d’équipement, les bâtiments) au niveau moyen de l’OCDE imposerait aujourd’hui d’accroître les profits des entreprises françaises (avant intérêts et dividendes) de 170 milliards d’euros !Il nous semble, aujourd’hui encore, que la critique kantienne s’applique à toute métaphysique et à toute science.Des jeunes gens, de quatorze à dix-sept ans, limaient, tournaient, foraient, menuisaient, et la discipline ressemblait à celle des régimens italiens, plus tolérante, plus paternelle que dans les pays du nord des Alpes.La coutume dans la conscience individuelle ou dans l’État, comme le disait Pascal, est respectée « par cette seule raison qu’elle est reçue.Les mouvement de l’euro et des matières premières notamment, serait-il à ce point le fruit du hasard ?Ils passent, sur commande, du dénigrement à l’admiration, de l’approbation, sans réserve au blâme le plus absolu ; sont aujourd’hui sceptiques et demain pleins de foi ; vibrants, presque toujours ; et surtout savent non seulement parler, mais crier, pour ne rien dire.  » Mais le temps sera court, il faudra être percutant  « , indique eréputation google.

Share This: