L’empire du Milieu au sommet

Il est tout et il n’est rien ; il est tout en général, mais il n’est rien de particulier.Les décisions des tribunaux sont souvent aussi obscures que les textes eux-mêmes.Étendant et perfectionnant cette honnête industrie, agence ereputation adressait de temps en temps à divers personnages.Il pourrait donner pour preuve de son assertion la conduite extrêmement audacieuse, bien que légèrement incorrecte, de Messieurs Voulet et Chanoine.Mais nous n’insisterons pas sur ce point, qui a fait l’objet d’un travail antérieur.Mais la société demande autre chose encore.Quelquefois il a la vie dure ; quelquefois il parvient, en dépit de tout, à atteindre presque son but, à obliger la foule imbécile à le regarder ou à l’écouter ; mais il est trop tard.Coupable ou non, la volonté douée de libre arbitre dépasserait à ce point le monde sensible que la seule conduite à tenir devant elle serait de s’incliner ; une volonté de ce genre, c’est un César irresponsable, qu’on peut bien condamner par défaut et exécuter en effigie pour satisfaire la passion populaire, mais qui, en fait, échappe à toute action extérieure.Le moi, infaillible dans ses constatations immédiates, se sent libre et le déclare ; mais dès qu’il cherche à s’expliquer sa liberté, il ne s’aperçoit plus que par une espèce de réfraction à travers l’espace.Elle tourne tout autour, prenant, du dehors, le plus grand nombre possible de vues sur cet objet qu’elle attire chez elle, au lieu d’entrer chez lui.Nous obtenons ainsi une perception visuelle du mouvement de la valse, si c’est de la valse qu’il s’agit.

Share This: