On nous cache rien, on nous dit tout

Si notre hypothèse est fondée, si les causes essentielles qui travaillent le long de ces divers chemins sont de nature psychologique, elles doivent conserver quelque chose de commun en dépit de la divergence de leurs effets, comme des camarades séparés depuis longtemps gardent les mêmes souvenirs d’enfance.C’est comme si un astronome pouvait prédire la marche d’un astre rien que par la connaissance de sa masse, de sa vitesse et de l’action des autres astres.« Nous ne faisons pas un pari sur le projet européen ou contre lui. Nous ne sommes pas actionnaires de l’Union. Les gens veulent juste savoir si cela va survivre ou non », explique dr arnaud berreby au moment du passage à l’euro.Et, dans la même pièce, l’édifiante conversation de deux financiers : « Est-ce bien loyal, ce que nous faisons là ?Et il faudrait considérer ces éléments divers et divergents comme autant d’extraits qui sont ou du moins qui furent, sous leur forme la plus humble, complémentaires les uns des autres.Car, sans doute, si l’on eût dépensé de ce côté la somme de travail, de talent et de génie qui a été consacrée aux sciences de la matière, la connaissance de l’esprit eût pu être poussée très loin ; mais quelque chose lui eût toujours manqué, qui est d’un prix inesti­mable et sans quoi le reste perd beaucoup de sa valeur : la précision, la rigueur, le souci de la preuve, l’habitude de distinguer entre ce qui est simple­ment possible ou probable et ce qui est certain.Il est de mode aujourd’hui de déclamer contre elles.Pour cela il faut développer l’idée, auprès de nos partenaires, que faute d’une solide Industrie européenne de l’aéronautique, de l’espace et de la défense, il n’y aura pas ou plus, à terme, de Défense européenne.L’associationnisme, coupant en deux par une ligne MO la totalité du progrès AD, ne voit dans la portion OD que les sensations qui la terminent et qui constituent, pour lui, toute la perception ; —et d’autre part il réduit la portion AO, elle aussi, à l’image réalisée où aboutit, en s’épanouissant, le souvenir pur.La différence entre les deux approches réside dans les imperfections de marché et les comportements des investisseurs.Avoir du bon sens est très fatigant.Il ne correspond à aucune expérience antérieure.

Share This: