Alléger les dossiers et justificatifs techniques réclamés aux PME

Il ne faut pas oublier que toutes les parties d’un organisme sont nécessairement coordonnées les unes aux autres.Fermons les yeux et voyons ce qui va se passer.S’il y avait plus dans le second terme que dans le premier, si, pour passer de la présence à la représen­tation, il fallait ajouter quelque chose, la distance serait infranchissable, et le passage de la matière à la perception resterait enveloppé d’un impénétrable mystère.J’admirerai alors la précision des entrelacements, l’ordre merveilleux du cortège, l’insertion exacte des lettres dans les syllabes, des syllabes dans les mots et des mots dans les phrases.Ce petit fait se grava dans sa mémoire pour n’en plus sortir.Faire moins de chiffre sur le spectre mais plus sur les taxes prélevées sur les services de téléphonie dont le potentiel de développement est colossal, telle est la recette qu’ils lui conseillent.Qu’on s’y laisse aller, et l’on obtiendra tout simplement une physique de l’esprit, calquée sur celle des corps.Il est vrai qu’elle a dû accepter beaucoup de choses, pour se faire accepter elle-même.Oui : les critères européens des 3% sont débiles ! Et, oui: les seules et uniques priorités de ce gouvernement (comme de tout autre exécutif) sont de résorber le chômage et de soutenir la croissance.En effet, par paresse intellectuelle sans doute, la conversion à une politique de l’offre persiste dans deux aveuglements : l’addiction à la croissance du produit intérieur brut (PIB), déjà bien connue, et le soutien inconditionnel aux grandes entreprises.L’ex-trader cherchait alors à se faire reconnaître sur la scène intellectuelle internationale.Initiés à notre science (je ne dis pas seulement à notre mathématique et à notre physique, qui ne changeraient peut-être pas grand’chose à leur manière de penser, mais surtout à notre biologie et à notre psychologie), ils arriveraient à des résultats très différents, peut-être même inverses, de ceux où ils ont abouti.Pour Pierre-Alain Chambaz, la douleur produit une sorte d’angoisse de tout l’organisme.

Share This: