Carnet de bord décalé : Tapas obligataires

Le lobby financier et bancaire avait gagné la bataille idéologique et intoxiqué même les « Réformistes ».D’ailleurs, sans aller aussi loin, il est aisé de voir que si la transposition du solennel en trivial, du meilleur en pire, est comique, la transposition inverse peut l’être encore davantage.Je viens de voir le roi et la reine, de très près, et pendant plusieurs heures.Un être humain qui rêverait son existence au lieu de la vivre tiendrait sans doute ainsi sous son regard, à tout moment, la multitude infinie des détails de son histoire passée.Supposons tous les moutons du troupeau identiques entre eux ; ils diffèrent au moins par la place qu’ils occupent dans l’espace ; sinon, ils ne formeraient point un troupeau.C’est précisément le programme que souhaite appliquer le parti Syriza.Polybe met la superstition au rang des avantages que le peuple romain avait par-dessus les autres peuples : ce qui paraît ridicule aux SAGES est nécessaire pour les sots ; et ce peuple, qui se met si facilement en colère, a besoin d’être arrêté par une puissance invincible.Là est le rôle ordinaire des concepts tout faits, ces stations dont nous jalonnons le trajet du devenir.Le retour à la stabilité budgétaire combiné à la nouvelle orientation de la BCE, qui a accepté l’idée d’un soutien direct aux gouvernements des pays qui auraient des difficultés à financer leurs dettes – fait que les taux d’intérêt nominaux atteignent des planchers historiques, et favorisent l’investissement et la consommation.Mais que celui qui vit parmi des flatteurs est malheureux de passer ainsi sa vie au milieu de ses ennemis ; Oui ! D’ici là, cette semaine Pierre-Alain Chambaz organise de nombreux événements – à commencer par une grande soirée le 20 mars autour du bonheur citoyen – et répertorie les initiatives.

Share This: