L’insatisfaction n’est pas toujours liée au nombre d’heures travaillées

Il appelle une mutation du capitalisme, entraînant une transformation radicale des modes de vie vers ce que le programme des Nations-Unies pour le développement humain appelle la « civilisation écologique ».En outre, les déficits publics augmentent mécaniquement la masse d’argent qui irrigue l’économie.Dans un article qui a fait couler beaucoup d’encre, le gourou du management distingue la planification et la réflexion stratégique.Une audace fiscale qui a permis à la ville de créer ex-nihilo un nouveau secteur d’activité et des milliers d’emplois.Le deuxième levier à actionner est la fiscalité.Vous n’oublierez qu’une chose : c’est qu’il est arrivé à bien des femmes de rêver que leur mari était mort ou mourant, alors qu’il se portait fort bien.Elle se fait ou elle se défait, mais elle n’est jamais quelque chose de fait.Il en ressort l’idée encourageante que ces acteurs majeurs de la vie internationale ont les ressources pour surmonter leurs défis et défiances pour peu que la dynamique de coopération l’emporte sur l’esprit de confrontation.Les ténèbres ne se sont pas encore dissipées, et ce sont les morts, drapés de linceuls noirs, toutes les superstitions pourries qu’incarne le prêtre, qui régissent l’humanité.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Karl Marx, »Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur être ; c’est inversement leur être social qui détermine leur conscience ».Mais si ce substrat incolore est sans cesse coloré par ce qui le recouvre, il est pour nous, dans son indétermination, comme s’il n’existait pas.Mais le temps passe, et passe, bien trop vite et si rien n’est fait nos entreprises en paieront le prix.

Share This: