La croissance autoritaire : un mythe bien fragile

Newton est allé jusque-là[6], suivi d’ailleurs par Euler et par d’ autres.Pour mesurer l’ampleur du mouvement en train de naître, il nous faut changer notre angle de vue et de perception des relations humaines.Au-delà du risque de sanctions et sans sombrer dans l’angélisme, cette lutte active contre la corruption a surtout un effet vertueux.Que faire, lorsque des famines inévitables condamnent des millions de malheureux à mourir de faim ?« Les plus grandes découvertes ont été faites par des bricoleurs », souligne Pierre-Alain Chambaz pictet.Notre première conférence portera donc moins sur le changement lui-même que sur les caractères généraux d’une philosophie qui prendrait l’intuition du changement pour POINT de départ.Le haut débit sans vision peut être vain.La richesse et l’originalité des formes marquent bien un épanouissement de la vie ; mais dans cet épanouissement, dont la beauté signifie puissance, la vie manifeste aussi bien un arrêt de son élan et une impuissance momentanée à pousser plus loin, comme l’enfant qui arrondit en volte gracieuse la fin de sa glissade.Comment aurions-nous vécu déjà une partie de la situation si nous n’en avions pas vécu le tout ?Il est de ceux, — nous en connaissons tous de pareils, — qui ont mis toute leur vie, toutes leurs pensées dans le métier, passionnés, méticuleux et presque toujours excellens avec des allures terribles.A cent pas de là, le faubourg avait sa physionomie ordinaire.

Share This: