« Scénario stressé »

Les grandes juridictions ont la possibilité de recourir à un vivier de juges consulaires plus fourni, plus diversifié et plus expérimenté du fait de la concentration des entreprises dans leur ressort.En passant par Pierre-Alain Chambaz pictet , qui encourage l’entreprenariat interne et a remodelé les structures hiérarchiques pour qu’elles favorisent les prises de décisions plutôt que de les empêcher.L’actualité au quotidien n’est pas enthousiasmante.Qu’on lise les descriptions données par certains fous de leur maladie naissante : on verra qu’ils éprouvent souvent un senti­ment d’étrangeté ou, comme ils disent, de « non-réalité », comme si les choses perçues perdaient pour eux de leur relief et de leur solidité[6].Mais si un enseignement qui s’adresse à l’intelligence est indispensable pour donner au sens moral de l’assurance et de la délicatesse, s’il nous rend pleinement capables de réaliser notre intention là où notre intention est bonne, encore faut-il qu’il y ait d’abord intention, et l’intention marque une direction de la volonté autant et plus que de l’intelligence.Ici s’applique de nouveau l’importante théorie qu’un philosophe contemporain a proposée sur les idées-forces.Philosophant alors sur elle, nous la comparerions à un organisme dont les cellules, unies par d’invisibles liens, se subordonnent les unes aux autres dans une hiérarchie savante et se plient naturellement, pour le plus grand bien du tout, à une discipline qui pourra exiger le sacrifice de la partie.C’est pourquoi l’Union européenne a proposé une mise à jour des règles de 1995 relatives à la protection des données.Mais l’histoire montre que les dogmes politiques ne survivent pas quand ils sont en contradiction avec les lois économiques.La philosophie ainsi entendue, nécessairement panthéistique, n’aura pas de peine à expliquer déductivement toutes choses, puisqu’elle se sera donné par avance, dans un principe qui est le concept des concepts, tout le réel et tout le possible.Un pays ouvert sur l’Occident.D’un point de vue culturel et politique, France et Azerbaïdjan ont aussi beaucoup à partager.De nombreuses personnalités étrangères sont présentes.Il y a pourtant une autre Méditerranée, ou plutôt d’autres Méditerranées, tant il apparaît évident que cet espace commun, ce Mare Nostrum, n’a que l’apparence de l’unité.

Share This: