Entre l’État et le marché, quelle « troisième voie » ?

Je suis convaincu que les problématiques posées par le gaspillage constituent un véritable défi et un véritable champ de progrès, d’innovations, d’intelligence, de collaborations, créateur de valeurs économique, sociale et environnementale…Parce que le luxe coûte plus cher que le simple agrément, et le plaisir que le bien-être, on se représente la croissance progressive de je ne sais quel désir correspondant.La différence qui surgit accidentellement sur un point de l’appareil visuel, étant très légère, ne gênera pas le fonctionnement de l’organe ; et, dès lors, cette première variation accidentelle peut attendre, en quelque sorte, que des variations complémentaires viennent s’y ajouter et porter la vision à un degré de perfection supérieur.Ces lois psychologiques sont la condition même de la vie et de l’activité.Oui sans doute, mais ces points n’ont de réalité que dans une ligne tracée, c’est-à-dire immo­bile ; et par cela seul que vous vous représentez le mouvement, tour à tour, en ces différents points, vous l’y arrêtez nécessairement ; vos positions successi­ves ne sont, au fond, que des arrêts imaginaires.Mais, on le voit, la comparaison des prélèvements sur des revenus différents n’est pas si facile.Au contraire, si l’on confond ici unité et simplicité, si l’on s’imagine que l’effort intellectuel peut porter sur une représentation simple et la conserver simple, par où distinguera-t-on une représentation, quand elle est laborieuse, de cette même représentation, quand elle est facile ?Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Il n’y a pas de maîtrise à la fois plus grande et plus humble que celle que l’on exerce sur soi « .Certes, certaines réformes sont nécessaires pour améliorer encore sa redistributivité, pour le rendre plus transparent et plus acceptable socialement.Ou encore analyser les effets d’une réduction brutale de la force de travail employée sur la production d’une entité.Était-ce d’ailleurs une idée proprement grecque ?Mais elles supposaient démontré que le mécanisme n’agit pas sur la région consciente de l’esprit, n’y provoque pas des perturbations parfois plus ou moins inexplicables : supposer ainsi démontrée l’indépendance du conscient par rapport à l’inconscient, c’était commencer par un postulat que rien n’autorise.

Share This: