Crise de l’euro : à qui profite le crime ?

Ces Pauvres, que les Riches arment les uns contre les autres pour les luttes que provoquent les querelles de vanité ou les rivalités commerciales, ces Pauvres eurent, il y a quelque trente-cinq ans, l’idée la plus extraordinaire et la plus touchante qui se puisse concevoir.Il en découle que, contrairement à la réglementation européenne, à la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne et de la Cour fédérale de justice allemande, la Haute juridiction française a décidé de soumettre un même contrat de travail à des droits et à des tribunaux différents.Ces grands corps sont trop malaisés à relever étant abattus, ou même à retenir étant ébranlés, et leurs chutes ne peuvent être que très rudes.Ils se réduisent de plus en plus, à mesure que les guerres deviennent plus terribles.Au contraire, beaucoup de comédies portent un nom commun : l’Avare, le Joueur, etc.Selon l’INSEE, le patrimoine accumulé par les français s’établirait à 10 000 milliards d’euros à fin 2013.Parce que des vibrations venues de loin ont impressionné l’œil et l’oreille, se sont transmises au cerveau ; là, dans le cerveau, l’excitation est devenue sensation auditive ou visuelle ; la perception est donc intérieure au corps et ne s’élargit pas.En résumé, la dialectique est ce qui assure l’accord de notre pensée avec elle-même.C’est l’honneur de nos sociétés de fixer des règles et des limites pour éviter l’exploitation des citoyens les plus vulnérables.A l’heure de la maritimisation de l’économie, des foyers de pauvreté sont frôlés par les flux maritimes du commerce international et les richesses qui transitent par la mer, toujours plus nombreuses.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Celui qui aime va à la chose aimée comme les sens vont à la chose sensible ».

Share This: