La France ? 250 marchés locaux du logement

La PAC de demain a pour objectif de favoriser une agriculture plus respectueuse de l’environnement.Ils savent bien que l’abominable instrument de supplice qu’ils prétendent vénérer, et dont il ont décroché le dieu qu’ils mangent afin d’y crucifier l’homme dont ils veulent boire le sang, ne pourrait pas être planté, ne tiendrait pas dans une terre libre.Mais est-ce bien ainsi que se présente la matière ?Chaque thématique nouvelle, en surgissant, fait écran par sa présence à celle qui la précède.Et quand cet avenir est non seulement un mirage, mais le vide, le néant, le rien… N’importe ; il fallut se courber, accepter la doctrine patriotique formulée par les Pères de l’Église tricolore ; doctrine abjecte qui autorise, ordonne dans chacun le mépris de tous les intérêts particuliers, de tous les instincts personnels, sous prétexte de devoir public.Mais l’euro n’est pas pour autant sauvé.Les contributions publiques, qui pourraient être soutenues par des prêteurs multilatéraux, leur octroieraient un profil proche de celui des risques souverains.Et si oui, dans quel lieu doit-on en chercher la trace ?Plus j’approfondis ce point, plus il m’apparaît que, si l’avenir est condamné à succéder au présent au lieu d’être donné à côté de lui, c’est qu’il n’est pas tout à fait déterminé au moment présent, et que, si le temps occupé par cette succession est autre chose qu’un nombre, s’il a, pour la conscience qui y est installée, une valeur et une réalité absolues, c’est qu’il s’y crée sans cesse, non pas sans doute dans tel ou tel système artificiellement isolé, comme un verre d’eau sucrée, mais dans le tout concret avec lequel ce système fait corps, de l’imprévisible et du nouveau.Les perturbations auxquelles nous avons affaire, et dont chacune est toute mécanique, se composent en un Événement qui ressemble à quelqu’un, qui peut être un mauvais sujet mais qui n’en est pas moins de notre monde, pour ainsi dire.Des mots tels que « mana », « wakonda », etc.C’est un événement qui génère de vraies cohésions sociales et institutionnelles au niveau départemental, estime Antonio Fiori.

Share This: