Édredon tricolore

Il y a en français une expression terrible, d’une couardise visqueuse et d’une horreur sans bornes, qui n’existe, je crois, dans aucune autre langue : « Tromper sa faim.Dans l’appréhension de l’échec de la stratégie du groupe, on doit constater des éléments exogènes, des éléments propres à la gestion de l’entreprise, la capacité de l’actionnariat à supporter le développement de l’activité et la gouvernance.Les plus ruinés n’en sont pas dispensés.Partager une langue est un facilitateur transactionnel puissant.La crainte de l’épuisement de la croissance était à son comble aux Etats-Unis peu avant la forte expansion de la seconde moitié des années 1990, portée par les technologies de l’information et de la communication dont on scrutait en vain l’impact depuis le début des années 1980…Déjà elle nous affranchit de certaines servitudes spéculatives quand elle pose le problème de l’esprit en termes d’esprit et non plus de matière, quand, d’une manière générale, elle nous dispense d’employer les concepts à un travail pour lequel la plupart ne sont pas faits.Car un tel amour est à la racine même de la sensibilité et de la raison, comme du reste des choses.Une base qui, à entendre Christian Navlet, est très remontée contre les augmentations d’impôts et de charges et reste très sceptique sur le frémissement de la croissance.De même que le mariage n’est pas l’amour, le contrat n’est pas la réforme.Il y a là, potentiellement, toute une vie nouvelle, libre et magnifique.Procéder comme le fait Zénon, c’est admettre que la course peut être décomposée arbitrairement, comme l’espace parcouru ; c’est croire que le trajet s’applique réellement contre la trajectoire ; c’est faire coïncider et par conséquent confondre en­semble le mouvement et l’immobilité.L’objectif mérite d’être atteint, souhaitons que les différents acteurs qui se sont mobilisés autour du pacte national redoublent d’audace !

Share This: