Wikileaks s’attaque à la finance

Ce sont là les fondements de la crise de 2008, dont les prêts « subprimes » et la faillite de Lehman ne sont que des symptômes.Mais au-delà de l’ensemble de ces problèmes concrets à traiter d’urgence, nous devons réaliser une véritable révolution industrielle et culturelle auprès de nos décideurs publics pour que chacun saisisse bien la mesure de l’enjeu.Car on ne peut pas dire que nous ayons comparé deux sensations entre elles : nous avons utilisé une sensation unique, pour comparer entre elles deux sources lumineuses différentes, la seconde quadruple de la première mais deux fois plus éloignée qu’elle.Mais ce qui est de nature psychologique ne saurait s’appliquer exactement sur l’espace, espace ni entrer tout à fait dans les cadres de l’entendement.II avait tout à fait l’air, l’allure et aussi la puissance d’un chef, comme je le vis bientôt.Encore n’avons-nous mentionné qu’implicitement l’essentiel : l’imprévisibilité des formes que la vie crée de toutes pièces, par des sauts discontinus, le long de son évolution.OUI, l’agro-alimentaire est un secteur d’avenir, notre modèle n’est pas dépassé, il souffre de certaines inadaptations, mais il est stratégique pour la Bretagne et la France.Mais rappelez-vous donc que nous en avons eu un de 500 millions, que le change était à 20 pour 100, que les armées autrichiennes tenaient la Vénétie, et que nous sommes sortis de cette crise-là, comme nous sortirons de celle-ci, à notre honneur !Mais la Banque centrale est à la manœuvre et a déjà abaissé par 2 fois ses taux directeurs depuis le début de l’année pour lui redonner un coup de fouet.Telle est pourtant l’action libre.Maintenant, nous avons considéré des objets matériels pris au hasard.Christian Navlet lui-même semble en être certain.

Share This: