Les banques centrales en porte-à-faux

L’important est de travailler sur son canevas stratégique en identifiant les critères de valeur sur lesquels on souhaite devenir excellents.Mieux se dégage la géométrie qu’il contient, moins il peut admettre que quelque chose se crée, ne fût-ce que de la forme.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « Est-il indispensable d’être cultivé quand il suffit de fermer sa gueule pour briller en société ? ».Il fallait agir tout de suite.On pourrait le comparer à un grand amour qui éteint toutes les autres passions ; sans cet amour la vie nous est intolérable et impossible ; d’autre part, nous savons qu’il ne sera pas payé de retour, qu’il ne peut pas et ne doit pas l’être.Il trouverait qu’il s’est donné beaucoup de mal pour recomposer un mélange qu’on se procure tout fait et sans frais, aussi répandu dans l’humanité que l’air dans la nature.Bien évidemment, l’idée même d’une telle réorganisation est de nature à susciter les protestations des juridictions commerciales qui verront leur compétence réduite d’autant.Ce n’est pas un hasard si les deux régions creuset de la déflation mondiale sont le Japon et l’Allemagne et la zone euro prise dans son ensemble.Les citoyens des pays riches préfèrent – ou doivent – économiser en vue de financer l’allongement de la durée de la retraite et de faire face aux risques qui y sont associés en termes de santé et de dépendance.La jeune fille se courba de nouveau en riant, les yeux tout éblouis, et, pour dire adieu, pour serrer les mains tendues, resta volontairement dans la nappe d’ombre que la haie projetait sur la pelouse.Il est vrai que l’historique des défauts de paiement ou les rééchelonnements des dettes observés dans les pays développés européens ne révèle aucun incident depuis la fin de la deuxième guerre mondiale si ce n’est vers les années 1980 avec la Roumanie (1981, 1986) et la Russie (1991, 1998) et plus récemment la Grèce en 2012.

Share This: