A Hambourg, des cadres dirigeants s’immergent dans le quart-monde

Ce mode de représentation suffira peut-être tant qu’on le limitera strictement aux faits qui ont servi à l’inventer : mais chaque fait nouveau forcera à compliquer la figure, à intercaler le long du mouvement des stations nouvelles, sans que jamais ces stations juxtaposées arrivent à reconstituer le mouvement lui-même.Mais que tel ou tel d’entre eux vienne nous dire que c’est là de la science, que c’est l’expérience qui nous révèle un parallélisme rigoureux et complet entre la vie cérébrale et la vie mentale, ah non !Les objectifs annoncés sont ambitieux : la première étape vise l’installation de 2300 MW de puissance en solaire et 2000 MW en éolien, à l’horizon 2030, mais on annonce déjà un objectif de 5000 MW à l’horizon probable 2030.Les possibilités promises par l’informatique quantique attisent cependant toutes les convoitises.Cette dernière a en effet mis en évidence, ainsi que nous l’avons déjà évoqué plus haut, le lien fondamental entre liquidité de marché et liquidité bancaire à travers la montée en puissance du refinancement collatéralisé.Il est donc excessif que cette bonne nouvelle pour l’économie, par un tour de passe-passe, devienne la cause du déclenchement de cette colossale politique monétaire non-conventionnelle.La démocratie serait, selon, humiliée par la « tyrannie des idéologues».D’autres essaient d’envahir les revues, toujours prudentes en face des lignes rimées.A fin février l’acquis de croissance est limité à 0,3% seulement.Le gendarme de la concurrence européen l’avait dit : on ne fait pas la révolution à huit mois des élections.Ce qui est donné, ce qui est réel, c’est quelque chose d’intermédiaire entre l’étendue divisée et l’inétendu pur ; c’est ce que nous avons appelé l’extensif.Il faut d’abord remarquer l’accord des mystiques entre eux.A cet égard, ne nous méprenons pas sur la signification des excédents allemands, qui sont tout bonnement le pendant des excès de dépenses des pays d’Europe périphérique.

Share This: