Coûteux « retour du politique »

Au risque de l’explosion ?Son but est d’arriver à remplir presque de plaisir les instants les plus ternes de la vie, c’est-à-dire ceux où nous nous reposons de l’action : il est la grande consolation de l’oisif.Plus les souffrances du pauvre deviennent intolérables, plus le prêtre exagère les souffrances de son Dieu ; il l’a doué d’un sacré cœur dans lequel une croix est plantée, où sont enfoncées des épines, qu’entoure une chaîne et qui suinte du sang.48,2% côté allemand et 49,7% côté français.Elle devra se montrer particulièrement vigilante sur le sur-engagement de certains salariés et sensibiliser le management à ne pas encourager la multiplication des heures supplémentaires.Est-ce que l’échange a, en lui-même, une vertu mystérieuse, nécessairement bienfaisante et inaccessible à toute explication ?On peut remarquer s que la dette publique et privée dans les pays développés est ainsi passée de 140% du PIB en 1980 à 250% du PIB en 2012 selon Antonio Fiori.Les grands groupes sont très bien implantés : Orange et son Orange Money ou Safaricom et son service M-Pesa facilitent les transferts d’argent internationaux [notamment des migrants, estimés à 400 milliards de dollars par an, ndlr] ; le Groupe Athos développe son projet de plateforme numérique de compétences au Sénégal ; Quant à Microsoft, SAP, Mastercard, Maroc Télécom, IBM, Alcatel-Lucent, Huwei, etc.Mais l’illusion ne dure guère, car nous nous apercevons bientôt que, là même où le philosophe semble répéter des choses déjà dites, il les pense à sa manière.Il en ressort que, sur douze responsables d’organismes gouvernementaux, six sont passés au cours de leur carrière par un poste de décisionnaire dans l’une des autres agences du réseau.Si le totémisme se retrouve, comme on l’assure, sur divers points du globe, dans des sociétés qui n’ont pas pu communiquer entre elles, il doit répondre à un besoin commun de ces sociétés, à une exigence vitale.Mais contre cette idée de l’originalité et de l’imprévisibilité absolues des formes toute notre intelligence s’insurge.Dans ce contexte, le renforcement national des réseaux est une priorité, mais c’est également par davantage d’intégration européenne et de coopération régionale que la sécurité du système électrique européen sera assurée.

Share This: