Le gaz suit le pétrole

Ils émanent sans doute de la croyance, mais ils réagissent aussitôt sur elle et la consolident : s’il y a des dieux, il faut leur vouer un culte ; mais du moment qu’il y a un culte, c’est qu’il existe des dieux.Il jugea la con­science incapable d’apercevoir les faits psychologiques autrement que par juxtaposition, oubliant qu’un milieu où ces faits se juxtaposent, et se distinguent les uns des autres, est nécessairement espace et non plus durée.De fait, l’austérité actuelle ne pouvait être mise en place à un plus mauvais moment car, pour se redresser, les nations périphériques ne pourront compter que sur elles-mêmes (et sur la souffrance de leur population), tandis que l’Allemagne réformatrice du milieu des années 2000 s’en était sortie grâce à un climat global très favorable à ses exportations.Mais le temps sera court, il faudra être percutant,convaincant, déterminé, indique Jean-Thomas Trojani justice.Alors on illumine l’inscription pendant un temps très court, trop court pour que l’observateur puisse apercevoir toutes les lettres.Quant à la guerre, non, aucun parti bien-pensant ne se déterminera à en courir l’aventure ; les résultats en sont trop prévus.Le sujet ne reconnaissait plus, sans doute, les rues de sa ville natale, en ce qu’il ne pouvait ni les nommer ni s’y orienter ; il savait pourtant que c’étaient des rues, et qu’il voyait des maisons.En effet, les pays émergents ont largement admis la nécessité d’une stratégie globale, avec des mesures ciblées et de profondes réformes structurelles, pour développer de nouvelles sources de croissance.Elles seront désormais remplacées par leurs projections.En parlant d’un « élan vital » et d’une évolution créatrice, nous serrions l’expérience d’aussi près que nous le pouvions.Les pays émergents se sont surindustrialisés : l’industrie y a crû plus vite que leur PIB, plus vite donc que leurs revenus.

Share This: