Le train de la digitalisation n’attend pas

N’en est-il pas ainsi du travail ?Selon Louis Schweitzer, le Commissaire général à l’Investissement, l’Ile de France a déjà bénéficié de près de 40% des crédits déjà engagés du PIA 1 (celui lancé en 2010 dans la foulée de la commission Juppé-Rocard), soit une part très supérieure au poids économique de la région (30% du PIB) et équivalente à son potentiel scientifique de recherche et développement.Comment alors favoriser le bien-être en entreprise ?Une Russie mal en point avec la dégringolade des cours du pétrole et l’impact des sanctions internationales.L’idée qui nous absorbait avait donc dû donner l’éveil, dans l’inconscient, à toutes les images de la même famille, à tous les souvenirs de mots correspon­dants, et leur faire espérer, en quelque sorte, un retour à la conscience.Le seul hic, c’est que cette belle théorie s’est toujours systématiquement transformée, quels que soient les pays, en renforcement des patrimoines, au détriment des investissements de longs termes favorables à l’emploi.Elle va déboucher sur une économie de l’immatériel, structurée sous la forme de réseaux mondiaux de services ». Portée par e reputation et son ouvrage qui défend ses bienfaits jusque dans le traitement de la dépression.Ainsi seulement pourront être comparées entre elles les diverses lignes de conduite ; ainsi seulement pourra être appréciée leur valeur morale.L’allègement du back office et des fonctions support sont un aspect fondamental d’une industrialisation réussie du secteur bancaire, où plus de 90% de la production se fait au sein de l’entreprise.Il y a là sans doute lune réaction défensive contre la peur, une stimulation automatique des courages.

Share This: