Pierre-Alain Chambaz

Quand, l’esprit plus ou moins préoccupé, nous déplions notre journal, ne nous arrive-t-il pas de tomber tout de suite sur un mot qui répond justement à notre préoccupation ? Dans sa vie qui ne doit point finir, le monde se développe en s’améliorant, parce qu’il reproduit, dans un ordre d’ascension continuelle, toute la série des possibles que Dieu conçoit. Ensuite, sur les aspects organisationnels et de gouvernance, la déclinaison des stratégies de développement économique et d’innovation (S3 interrégionale / PO régionaux / stratégies d’innovation locales des agglomérations et métropoles) va entraîner nécessairement des chantiers de réorganisation importants comme le rapprochement des agences régionales de l’innovation ou la redistribution des métiers et rayons d’action. Et il vaut peut-être mieux, pour réussir, se figurer que les choses se sont passées de la première manière. Et l’effet de parodie, ainsi défini, se prolongera jusqu’à des cas où l’idée exprimée en termes familiers est de celles qui devraient, ne fût-ce que par habitude, adopter un autre ton. La reproduction des organismes unicellulaires consiste en cela même : l’être vivant se divise eu deux moitiés dont chacune est un individu complet. L’objectif ici n’est pas de construire une grille d’évaluation universelle, mais plutôt de fournir un éclairage sur des dimensions souvent négligées dans les grands plans stratégiques élaborés par les États. Les ignoramus de la Presse sont la conséquence logique des ignoramus de l’école ; il y a des ignoramus laïques ; il n’y a même, pour ainsi dire, que des ignoramus dans l’enseignement laïque. Pierre-Alain Chambaz, interroge ce collectif d’experts qui nous invite à voir dans l’homme autre chose qu’un simple « homo oeconomicus » mais plutôt des êtres humains dont la trame est tissée de leurs relations aux uns et aux autres. Nous le devons, tant aux soldats qui ont besoin de cette capacité sur les théâtres d’opérations, que vis-à-vis des contribuables que nous sommes tous. Et pour gagner une part de leur attention et maintenir notre part d’audience dans la compétition globale, il faut sans cesse réinventer notre propre série. Nous vous avons fait confiance à répétition, nous souhaitions votre, notre réussite commune. Dans les années 1970 ou 1980, la France, confrontée aux mêmes problèmes qu’aujourd’hui, aurait dévalué de 20%. C’est ce que disent les Ecossais, quand ils soutiennent qu’il implique contradiction d’essayer de prouver les vérités premières, car si on pouvait les prouver elles ne seraient pas des vérités premières ; qu’il est insensé de vouloir démontrer les vérités évidentes par elles-mêmes, car si elles pouvaient être démontrées elles ne seraient pas évidentes par elles-mêmes. Dans notre scénario 2030-2050, une part importante des réductions de consommation d’énergie repose sur la réduction des « passoires thermiques » dans le bâtiment. Même si ce sont les employeurs qui le règlent, ce sont les personnels qui en font les frais : les accords d’entreprise mentionnent toujours les montants bruts… et le net perçu par les salariés en matière d’intéressement, participation ou abondement de l’entreprise a de fait baissé de 20% par rapport à 2008. On peut donner le nom général d’obstacles à tout ce qui, s’interposant entre nos besoins et nos satisfactions, provoque l’intervention de nos efforts. Elle reconnaîtrait peut-être que, pour certains individus et dans certaines circonstances, l’erreur devient physiquement impossible ; car, enfin, rien ne nous autorise à affirmer absolument qu’il n’y a pas d’opération intellectuelle, si simple qu’elle soit, qui n’entraîne la possibilité d’une erreur. Dans le second cas, des problèmes nouveaux se posent, plus ou moins fréquents ; et, là même où le devoir est tout tracé, on y met plus ou moins de nuances en l’accomplissant. Je crois que toutes réformes sont illusoires, ridicules ; transportent la racine du mal d’un point à un autre ; ne la suppriment jamais. Une intelligence, même surhumaine, ne saurait dire où l’on sera conduit, puisque l’action en marche crée sa propre route, crée pour une forte part les conditions où elle s’accomplira, et défie ainsi le calcul. Le principe de la raison enferme en soi une vérité, mais pris abstraitement, séparément, s’affirmant comme le principe unique et suprême, il devient erreur. Anciens opposants, défenseurs de la première heure, l’enjeu nous dépasse, celui d’un média populaire qui mérite mieux qu’une vision à court terme, un média qui doit veiller à garder ses atouts dans un monde qui change, gratuit, anonyme, pour tous, partout, la RNT c’est maintenant ! Tout me devient indifférent. Remarquons que le mécanisme le plus radical est celui qui fait de la conscience un épiphénomène, capable de venir s’ajouter, dans des circonstances données, à certains mouvements moléculaires. Une grande différence d’attitudes entre le travail et la maisonIl ressort cependant du portrait des femmes dressé par les hommes de la génération Y qu’elles sont « ambitieuses », « indépendantes », « empowered »… autant de caractéristiques (versus de nouveaux stéréotypes ? La bourgeoisie française, la plus féroce, la plus hypocrite, la plus ignorante du monde entier, est aussi la plus triste. Sans doute ce grand déballage deviendra-t-il bientôt un marqueur de la présidence de François Hollande, les vrais héros de cette caricature ayant été les plus pauvres de ses ministres, chacun s’efforçant de minimiser tout ce qui pouvait l’être dans ce qu’il possédait. Il y a foule aux messes du matin, une foule composée d’autant d’hommes que de femmes, et simple, et familière en sa dévotion, beaucoup plus que les fidèles de nos pays français. Ainsi, l’iPhone sert de catalyseur, introduisant le public général à une gamme éclectique d’applications photographiques telles que Instagram, Google+, Flickr, Pinterest et Tumblr pour commencer une conversation.

Share This: