Raz de marée noire

Il s’ensuit que tout le mal répandu si libéralement dans ce monde n’a qu’un objet : poser une alternative devant l’homme.Pourtant, lorsque j’articule la dernière syllabe du mot, les deux premières ont été articulées déjà ; elles sont du passé par rapport à celle-là, qui devrait alors s’appeler du présent.Deux éléments pourraient même les faire tomber dans une véritable crise.Lorsque nous pensons ce présent comme devant être, il n’ est pas encore ; et quand nous le pensons comme existant, il est déjà passé.Ainsi, malgré un certain pessimisme ambiant, le secteur du web et des nouvelles technologies brésilien reste en plein développement, et porteur d’innovation.Mais ces repos, qui ne sont que des accidents du mouvement et qui se réduisent d’ailleurs à de pures apparences, ces qualités qui ne sont que des instantanés pris sur le changement, deviennent à nos yeux le réel et l’essentiel, justement parce qu’ils sont ce qui intéresse notre action sur les choses.Un pays où le cumul des mandats politiques, des mandats d’administrateurs de grandes sociétés, des espaces médiatiques… est le plus développé au monde.Il ne restera plus guère alors d’autre parti à prendre qu’à découper des figures dans l’espace, à les faire mouvoir selon des lois mathé­matiquement formulées, et à expliquer les qualités apparentes de la matière par la forme, la position et le mouvement de ces figures géométriques.Nettoyage du net pour entreprises et particuliers aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Luxure est cause de génération ».Les vieilles croyances y apparaîtront en armes encore une fois, mais pour disparaître à jamais dans la fumée de la bataille ou pour sortir, purifiées de tout élément anti-humain, du feu terrible du conflit.Rien n’est plus simple.À cette réaction, la société est intéressée autant que l’individu.

Share This: