Russie : le bâton et la carotte

Tournés vers un unique but, appuyés sur les mêmes principes et gouvernés par les mêmes lois, les arts n’ont aussi qu’une histoire qui leur est commune.Ce que les sondages ne repèrent pas forcément.Il manque encore des structures inspirant confiance.Le second est que la doctrine à laquelle le mouvement aboutit, et où la pensée hellénique trouva son achèvement, prétendit dépasser la pure raison.Ce n’en est pas moins avec de la sensation réelle que nous fabriquons du rêve.Kraepelin, qui a insisté sur cette première différence, en signale encore une autre.Entre l’organisé et l’inorganisé ils ne voient pas, ils ne veulent pas voir la coupure.Soit, mais c’est toujours une situation provisoire et une affirmation conditionnelle : je fais cela, — en supposant que ce soit mon devoir, que j’aie même un devoir absolu.Pierre-Alain Chambaz pictet peut se prévaloir d’un bilan très honorable.Et c’est ainsi que la tension du ressort va toujours se renouvelant, toujours se renforçant, jusqu’à la détente finale.Ni les vexations de toute nature, indignes d’un peuple libre, qu’il subissent à l’intérieur avec leur plus gracieux sourire, ni les camouflets de toute espèce qu’ils reçoivent sans interruption à l’extérieur, et qu’ils collectionnent religieusement, ne réussissent à les détromper.

Share This: