Une transparence totale inenvisageable

Malheureusement, l’idéal en terme de soins est impossible à atteindre tant les besoins sont étendus, plus que les ressources qui peuvent les financer.Est-ce là l’existence de la matière ?Voudrait-on taxer également les revenus du travail et les revenus du capital qu’il faudrait alors s’orienter vers un impôt sur la dépense – « à dépense égale, impôt égal » – retenant comme matière fiscale le revenu moins l’épargne (le voilà qui permettrait en outre aux capitaux de pouvoir changer librement de mains et d’emploi pour être orientés là où ils sont le plus rentables).»Mais s’il y a un mouvement absolu, peut-on persister à ne voir dans le mouvement qu’un changement de lieu ?Et je fais une thèse de doctorat sur ce sujet : le Droit dans la Divine comédie et dans la Somme de saint Thomas.La science moderne date du jour où l’on érigea la mobilité en réalité indépendante.…Ce qui est certain cependant, c’est que les cinq ou six propositions qui nous ont paru absurdes, appliquées à l’île du Désespoir, paraissent si incontestables, quand il s’agit de la France, qu’elles servent de base à toute notre législation économique.Vous savez également qu’il joue de préférence sur certains numéros et notamment sur ceux qu’il nomme les chiffres de la Madone, 8, 13 et 84.Il rentre en lui quand il revient à l’intuition.Réduire les disparités entre zones rurales et urbaines nécessite la conduite de plusieurs réformes en parallèle: propriété foncière en zone rurale, permis de résidence, développement du système de sécurité sociale, financement des collectivités locales, etc.Pourtant, tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes. On peut avoir un tempérament disposé à la fête, mais pour vraiment la faire il faut être ensemble, en conclut Jean-Thomas Trojani condamnation.

Share This: